Val d'adour – Séniors3 : 2 à 1
Guillaume Vilcocq alias Farrouk ( coach ) :
“Un long dimanche de fiançailles….
C'est avec une moyenne d'âge de 39ans que nous chargeons les bagnoles ce Dimanche 26 Novembre pour nous rendre chez nos homologues vicquois.
Le temps qui est de la partie, le terrain qui est proche du caviar tibétain, la baisse du prix de l'essence : un cocktail agréable qui a fait bouger les foules et remplit un peu la tribune du stade des Arcalès.
Coach Marty est inquiet et ne cesse de pleurer l'absence de son capitaine BoBo, dans la voiture pourrie de Vince Casa, et reste inconsolable.
Qu'a cela ne tienne, en terre promise, un homme se lève du pied gauche ce matin là et prend le brassard de cap'tain : Fabien « MagiK » Menoni !
Un capitaine qui a la lourde tache de mener cette vieille barque orleixoise (39ans) à la victoire…
L'échauffement commence, 3 gardiens vétérans dans la compo, nos hommes sont détendus et s'apprêtent à entrer dans l'arène quand un grand « CLAC » fige l'ensemble de notre équipe : en effet le pachydermique arbitre de touche Bolo, dit « le génie de la goutte », se claque avant la rencontre en faisant de la merde comme à son habitude. C'est Babar, un autre lamentin lamentable, qui prend le drapeau de touche et qui malgré d'énormes erreurs grossières, réalisera un match plutôt pas mal (selon lui).
Les coachs cherchent des graines et la partie commence : nous suffoquons d'entrée et cela durera 90min malgré quelques sursauts d'orgueil… Notre surcondition physique nous retranche dans notre moitié de terrain, les jeunes Valdadouriens, morts de faim, ne nous lâchent pas et c'est logiquement qu'ils ouvrent le score !
Cette jeunesse insolente nous empêche de pratiquer notre football à papa qui régale toujours autant les foules.
Sur un contre, après la réaction cosmique d'un défenseur vicquois, notre jeune papa et vieux n°9, Méro, est fauché dans la surface. Et c'est en guerrier spartiate que Vince s'avance vers le point sacré, et marque une première fois son péno. L'arbitre, qui jugeait le geste inesthétique, le fait retaper pour voir si cela sera plus beau la 2ème fois : Vince lui démontre qu'il « aurait pu le taper 200 fois, il l'aurait mis 200 fois » comme nous a confié le buteur au Bar le Bigourdan pendant la réception.
1-1 à la mi temps, les vieux briscards sont toujours dans le vent grâce notamment à leur cap'tain qui tient bon la barre !
La 2ème mi temps sera parsemée d'embuches et nous encaissons un 2ème but suite à une bonne entame des jeunes loups. Dès lors, les anciennes gloires du football bigourdan vont redoubler d'efforts pendant 20 bonnes minutes pour aller chercher ce match nul mais en vin ou en bière !
L'adversaire tient le choc et résiste à l'abordage de nos hommes en bleu et blanc…et Cap'tain Loose doit se rendre à l'évidence : la bataille est perdue, on a pris une torpille dans la salle des machines !
Ce ne fût pas un match facile pour le Club30 et lorsqu'on dit « plus c'est long, plus c'est bon » : éh bé c'est faux !
Un grand merci à nos vrais vétérans : Jean-Marc, Yannick, Bruno, Rudy et Redge pour leur prestation…même si celle de Régis a été trop courte pour être appréciée.
On se retrouve le 10 Décembre au Marquisat pour de nouvelles aventures…”



Nouvelle vague - Orleix 2 : 0 - 0
Capitaine Jannick DECOCQ.

Septième match de championnat pour l'équipe II du Quand Même Orleix avec un déplacement sympathique au boulevard Garigliano. Un match conclut sur le score de 0-0 où chaque équipe fut fidèle aux valeurs qui sont les siennes. Inutile de faire un résumé footballistique, le match s'étant déroulé comme chacun l'imagine. Sombre soirée donc mais de l'obscurité jaillit la lumière et ce point acquis de haute lutte fut une formidable récompense pour les 13 joueurs, les 3 entraineurs et la poignée de supporters présent au bord du terrain. Merci à tous, vous avez fait honneur à l'écusson brodé sur votre cœur et prouvés que vous êtes de vrais Orleixois !! Mention spéciale à nos jeunes Alexis, Aymeric, Tim qui découvraient ce genre de match et qui ont répondus présents avec des prestations remarquables. Nous sommes fiers de vous, vous ne tarderez pas à frapper à l'étage au-dessus. Enfin comment oublier Mourinho, Capello et Arrigo Sacchi sur le banc qui nous avaient concoctés un plan tactique implacable, dans la lignée du film « Rambo II la Mission », on en redemande les gars. Continuons comme ça, nous valons mieux que cette dernière place !! Rendez-vous mercredi pour préparer le retour de la Darblade's Cup, objectif prioritaire du club cette année...

Je terminerai en adaptant une citation de Georges Bernanos : « Il n'est de véritable déception que de ce qu'on estime ». Bonne route...


Coach Marc Monville
Ibos 2 - Orleix 4 : victoire 3 - 6
Avec une équipe complètement reconstituée une nouvelle fois. En première mi-temps la première occasion est pour ibos qui sur un coup franc a faillit ouvrir le score mais c'était sans compter sur une parade que j'écarte le danger la suite fut a notre avantage ou nous inscrivons 3 buts ibos réduira le score avant la mi-temps.
En deuxième mi-temps j ai du laisser ma place Nous inscrivons 2 autres buts ibos ne lachant rien inscrit un autre but nous répliquent et nous marquons un dernier but un grand bravo a toute l équipe et un grand merci à tous d avoir jouer le jeu buteurs.
picard x4 oui oui 4 buts
John x1
Lucas x1
rdv dans 15 jours contre nouvelle vague très important pour la suite de la saison.



Dernière mise à jour : vendredi 1 décembre 2017